Droit de réponse à RMC découvertes

J'ai rarement l'occasion d'être scandalisée par quelque chose, mais là le mot est faible. Ce soir, nous étions très fiers d'annoncer la diffusion d'un reportage sur RMC découvertes, sur le thème de la France des Mystères avec pour sujet de ce soir "les reliques sacrées". Or quelle ne fut pas notre surprise de voir les interventions d'André Douzet sur la partie dédiée à Bugarach et le mystère de l'affaire Betteix complètement noyées dans le flot des différents intervenants qui se sont littéralement arrogés le droit de marcher sur ses plates-bandes alors même qu'ils ne peuvent se le permettre ou du moins les a-t-on autorisés à ie faire. Je pense qu'il est nécessaire d'expliquer ici la réalité des choses et nous projetons sérieusement de faire rapidement notre propre reportage sur Bugarach et l'affaire Bettex dans un avenir très proche histoire de remettre l'église au milieu du village.

Sollicitée courant avril 2017 pour convaincre André Douzet de contribuer à ce reportage, j'ai tenu absolument à expliquer au journaliste à quel point le sujet était sensible, compte tenu du fait qu'André est le seul héritier des documents officiels de l'affaire Bettex et qu'il a fait les frais à de nombreuses reprises de critiques vives et violentes notamment en ce qu'il aurait tout inventé, qu'il aurait fabriqué le personnage de Bettex, que cette histoire n'était qu'une légende urbaine (dixit une spécialiste du CNRS).

André Douzet et la journaliste de France Inter dans l'église de Bugarach


Bref, j'ai longuement expliqué au journaliste à cette époque-là qu'André Douzet ne donnerait son accord qu'à la condition d'être respecté pour son travail, et son patrimoine. C'était la condition sine qua non de sa participation à ce reportage. Il m'a été répondu que c'était une évidence et que, sans ce patrimoine, aucun reportage sur Bugarach ne tiendrait la route.

Nous avons donc joué le jeu, le reportage a été fait, au sein du musée, quelques semaines après et nous avons accepté, une fois encore, de laisser des journalistes s'abreuver de documents officiels avec tampons de la Gendarmerie, la Marie, le Ministère de la Culture, des photos où l'on voit Daniel Bettex à Bugarach dans les années 70, que sais-je encore.

Quelle ne fut pas ma surprise ce soir de constater que les interventions d'André Douzet sont simplement noyées dans le reste du reportage, que ce sont des intervenants "extérieurs" à ce patrimoine qui sont chargés d'en rapporter la teneur alors même qu'ils n'ont pas connu les faits, n'ont pas été présents à l'époque, en résumé, ont simplement marché sur les brisées d'André Douzet, sans même avoir le respect simple et évident, de le nommer. Tous les propos tenus ce soir sont issus des ouvrages d'André Douzet exclusivement, des ouvrages et des archives d'André Douzet.

L'on entr'aperçoit lesdits documents sans précision qu'ils sont notre propriété, ce qui aurait été légitime compte tenu de l'ancienneté de cette propriété et de la succession de Lucienne Julien, il y a presque 40 ans, et malgré une promesse que ce serait fait.

Autrement dit, ce reportage n'aurait jamais pu avoir lieu dans André Douzet et ses travaux, mais d'autres parlent de ses découvertes et documents à sa place !

en 2012, les journalistes de Mercure Films et André Douzet en train d'étudier les fameux documents.

Je suis en colère, ayant le sentiment d'avoir entraîné ce grand chercheur dans les arcanes d'un piège bien huilé et je m'engage à ne plus jamais lui proposer de nouveau un reportage pour la télévision, quelle que soit la chaine ou l'accroche.

Nous avons subi ça un peu trop souvent, à mon goût, et je pensais sincèrement que la chaine, de notoriété publique, ne se fourvoirait pas dans une telle méthode, sans compter que j'avais mis en garde longuement le journaliste. Décidément, le respect n'est plus une affaire de principe de nos jours.

Nous avons respecté notre engagement et nous avons été les seuls.

Aussi, pour parfaire mes propos, voici les liens de nos différents sites, des parutions d'André Douzet ou des travaux menés sur commande par d'autres et nous laisserons juges nos lecteurs qui ne manqueront pas de se documenter notamment sur le fait de savoir si les autres intervenants ont autant de bagage à leur actif sur ce sujet. Nous retiendrons simplement ce soir que, sans le patrimoine et le travail d'André Douzet, aucun reportage sur Daniel Bettex n'aurait pu être mené à son terme. Je trouve regrettable que ce soit à moi de le préciser ici.

Le reportage se finit à 22h33 sans qu'au générique n'apparaîsse la mention promise selon laquelle les documents présentés sont notre propriété. Un grand sentiment de trahison nous submerge...une fois encore ! Une dernière fois.

En un mot comme en 100, nous aurions besoin de votre documentation, Monsieur Douzet, car, sans elle, nous ne pouvons rien étayer de nos dires. Mais vous comprendrez aisément que nous ne pourrons que vous faire l'aumône de quelques minutes de film, mais nulle part vous n'apparaîtrez comme étant l'initiateur de ces découvertes. Mieux encore, d'autres, qui n'étaient même pas nés à l'époque, parleront à votre place avec votre contenu, vos recherches et votre patrimoine. Vous n'y voyez pas d'inconvénient, j'espère ?

Et dire que l'on avait réussi à me faire croire que c'était une opportunité faite à André Douzet alors même que c'était lui que j'offrais sur un plateau.

Visiteurs du musée, nous vous laissons juges de cette mésaventure et nous vous conseillons de revoir le reportage, maintenant que nous avons donné notre droit de réponse.

Les journalistes de Direct 8 avec André Douzet à Bugarach

Nous vous annonçons donc notre décision de diffuser rapidement un reportage sur l'affaire Bettex par André Douzet, ainsi qu'un Carnet de Voyage dédié à Bugarach avec les légendes, les histoires réelles, les vitraux de l'église et les graffitis entre autres. Enfin, nous envisageons de proposer une exposition temporaire exceptionnelle au Musée de l'Etrange pour montrer lesdits documents.


Ouvrages sur Amazon :

Et in Bugario ou l'affaire du Bugarach -

L'affaire Bugarach le Dossier contenant par ailleurs les fameux documents.


Participation à des ouvrages :

- Sacrée Planète octobre novembre 2005


Différents articles sur Société Perillos :

- Sectes...Attention danger 2011

- où il est question de Bugarach 2008

- De l'imaginaire aux constats géologiques 2008

- L'affaire Bettex 2008


Différents articles extérieurs sans notre intervention

- Terre de Mystères

- Médiastro

- Jocelin Morrisson sur son propre site

- Sud-Ouest en 2011

- Rennes-le-Chateau archives : Merci à André Douzet pour ses recherches sur la mythologie du Bugarach et sur l'affaire Bettex, sans qui cette montagne serait encore bien brumeuse... Jean-Pierre Garcia


Livres :

- Le phénomène Bugarach, un phénomène émergent de Thomas Gottin : L'ouvrage d'André Douzet est peut-être le plus complet sur le sujet.


Reportages vidéos :


Reportage avec Direct 8

Reportage avec Mercure Film (où vous découvrirez notre spécialiste du CNRS) et encore ici. A noter que nous attendons toujours depuis 2012 les bonus promis dans lequel la voix off d'André Douzet aurait évoqué l'histoire de Bugarach sur fond de documents Bettex.

Reportage avec France Inter (où hélas l'intervention d'André Douzet disparaît après trois heures d'interview dans l'église, pour ne retenir que la mienne dans laquelle je décris le phénomène ridicule des OVNIS à Bugarach).


Conférences


- Domaine de la Salz en 2005

- Toulon en 2013

- Les conférences menées à Bugarach même, au Relais


Et j'en passe et des meilleures...


Je pense que cela vaut un long discours et j'arrête là ma démonstration, étant de nouveau décidée à repartir dans mon silence bien protecteur.


Odile Douzet

Le 17 octobre 2017



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le musée de l'Etrange est un musée privé. Il ne bénéficie d'aucune donation ni subvention. Il compte sur vous, lors de votre visite, pour participer à la mesure de ce que vous avez apprécié.
De plus, il ouvre le plus souvent sur réservation. Pour connaître les horaires d'ouverture,

nous vous invitons à vous rendre sur la page horaires ou appeler au numéro ci-dessous.
A trés bientôt pour votre visite.

 

Situés dans des caves, les locaux du musée ne sont hélas pas accessibles aux handicapés. Nous ne pouvons donc les ouvrir au tout public, leur accès est de fait restreint par la loi au domaine privé : nous ne pouvons donc accueillir dans nos locaux que les membres de notre association. Nous vous proposerons une adhésion ponctuelle valable le temps de la visite.

Et n'hésitez pas à nous faire connaître.

  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

©André Douzet 2016-2019
29 rue du Plat - 07340 Serrières
Tél : 07.62.46.86.39 museedeletrange@gmail.com
n°Siret : 78915274100011

Conditions générales de vente - protection des données personnelles