17 avril 2020 - l'arbre d'Eve

Sur le ‘tour’ (paillasse de travail en chimie) de l’atelier d’alchimie, le visiteur peut voir un travail de verrier représentant un arbre de verre d’une quarantaine de cm de hauteur. Le socle est en pâte de verre de couleur vert sombre pendant que l’arbre présente des feuilles d’un vert plus clair, pendant que des boules de verre, encore plus claires, représentent une douzaine de fruits. Mon ancêtre m’expliquait que ces boules-fruits étaient des pommes sur un arbre du Paradis qui était celui de la Connaissance. Pour cette raison qui en fera l’arbre du pécher mon aïeul le disait ‘Arbre d’Eve’, puisque vers lui Eve avait eu la Connaissance qu’elle transmettait à Adam… Il fabriquait ces ‘arbres’ afin d’arrondir ses fins de mois et payer son tabac que ma grand-mère refusait de prendre sur la vie financière du foyer.





Il m’expliquait que, bien qu’athée, ça ne le gênait pas de me raconter la création du monde avec, depuis le symbolisme apporté par les commentaires religieux, les récits bibliques présentant la création de l’Univers depuis le néant d’où le terme « ex nihilo »… La Genèse nous explique le mythe de création du monde et des créatures qui le peupleront dont le couple Adam et Eve. Ce Paradis était si grand que son plafond l’était tout autant. Le Créateur craignant que ce ciel s’écroule (les gaulois auraient-ils repris cette image à leur compte ?) il prit la précaution de placer un arbre au centre de l’Eden pour supporter ce toit si grand. Ensuite il explique aux deux humains qu’ils sont éternels et disposent à volonté de tous les fruits et produits de la terre… à l’exception des fruits de cet arbre qu’il réservait à son seul dessert. Adam et Eve, au début, n’ont que faire de ces fruits et de cet arbre qu’ils évitent soigneusement tant ils ont de produit à consommer et de plus bel effet. Mais l’éternité, c’est long… et pour tuer le temps Adam fait une sieste chaque jour sous un arbre pendant que Eve ère ‘comme une âme en peine’ en attendant le réveil de son compagnon d’Eden.


Or, un jour ce qui doit arriver… arrive. Eve distraitement s’approche plus près de l’arbre et y aperçoit un locataire enroulé autour et qui l’invite à venir plus près discuter avec lui. Eve s’approche et tous deux s’entretiennent d’une causerie de bon ton. Le serpent, dans le fil de la discussion, lui propose de goûter à ce fruit qu’il lui dit très délicieux. Eve, craint que le Créateur envoie les foudres célestes pour empêcher cet acte de désobéissance, ce à quoi Lucifer lui explique que Dieu dort profondément épuisé par l’énorme tâche de fabrication du Paradis. Elle se laisse tenter et goûte le fruit défendu… et, de fait, ses yeux se décillent, c’est-à-dire qu’elle voit autrement sa situation et en prend connaissance. Puis le tentateur l’invite à faire goûter le même fruit à Adam. Elle va donc le réveiller de sa sieste. Celui-ci lui dit sa sainte frousse d’enfreindre l’ordre de son créateur de ne toucher à ce fruit sous aucun prétexte. Eve insiste tant et tant qu’Adam croque d’un coup dans la pomme, si fort que ses dents claquent sèchement… si sec et fort que Dieu, ne dormant que d’une seule oreille, sort brutalement de son sommeil comprenant que l’ordre n’a pas été respecté. Dans la seconde il se retrouve très en colère près de son arbre préféré. Adam croquait le fruit à cet instant et n’avait eu le temps de mâcher et déglutir sa boucher, et pour tenter de leurrer le créateur il gardait son morceau de fruit dans bouche.


Dieu, dans une fureur extrême, prévient les trois désobéissants qu’ils sont chassés du Paradis et, dorénavant, mortels et non plus éternels. Ouvrant grand le portillon de l’Éden, sans ménagement, il jette le serpent au dehors. Ensuite il dit à Eve de sortir à son tour, qu’elle est devenue mortelle et, si elle veut prolonger sa race, il lui est désormais indispensable d’entamer de se reproduire. Cependant, qu’elle ne doit pas s’attendre à ce que les choses soient simple car, si au début elle éprouvera un grand contentement, il va, pour la punir la faire enfanter dans d’extrêmes douleurs. Eve s’en va en grognant qu’on aurait le temps de voir la suite. Le démiurge se tourne alors vers Adam qui se tient dans l’angle mort de sa vue sans avoir avalé son morceau de fruit. Il va tenter de tromper Dieu et lui faire croire qu’il n’a rien fait de répréhensible. Au moment où il va entrer dans le regard de son créateur, il avale d’un coup sa bouchée qui, trop grosse, va se coincer dans sa gorge… où elle restera à jamais coincée jusqu’à ce qu’un homme finisse par déglutir et sortir l’Homme de sa punition et le replacer dans l’Eden. Dieu n’étant pas dupe, chasse Adam à son tour en lui disant que dorénavant il ne fera plus de sieste car il devra ‘gagner sa vie à la sueur de son front’…


Ainsi, mon ancêtre m’expliquait l’Eden, l’arbre défendu, le tentateur, et la vie commençant avec la première mère de notre terre et l’attente d’être libérer de notre malédiction du pécher originel… C’est ce que ‘L’Arbre d’Eve’ représentait et me message que le vieux collectionneur tentait de transmettre à celles et ceux qui venaient acquérir cet arbre de verre et la connaissance allant avec. Visiteur, nous reviendrons à la suite pour apprendre le message contenu dans le fruit de cet Arbre hors du commun qui a pour nom ’Le Fruit des Fruit, la Pomme’… à suivre si vous le voulez bien ?


André Douzet


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Le musée de l'Etrange est un musée privé. Il ne bénéficie d'aucune donation ni subvention. Il compte sur vous, lors de votre visite, pour participer à la mesure de ce que vous avez apprécié.
De plus, il ouvre le plus souvent sur réservation. Pour connaître les horaires d'ouverture,

nous vous invitons à vous rendre sur la page horaires ou appeler au numéro ci-dessous.
A trés bientôt pour votre visite.

 

Situés dans des caves, les locaux du musée ne sont hélas pas accessibles aux handicapés. Nous ne pouvons donc les ouvrir au tout public, leur accès est de fait restreint par la loi au domaine privé : nous ne pouvons donc accueillir dans nos locaux que les membres de notre association. Nous vous proposerons une adhésion ponctuelle valable le temps de la visite.

Et n'hésitez pas à nous faire connaître.

  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon

©André Douzet 2016-2019
29 rue du Plat - 07340 Serrières
Tél : 07.62.46.86.39 museedeletrange@gmail.com
n°Siret : 78915274100011

Conditions générales de vente - protection des données personnelles